Articles marqués avec ‘Dégustation Whisky’

Le whisky et l’Irlande, une longue histoire d’amour

 whisky Greenore

 

Le whisky constitue incontestablement l’une des boissons les plus consommées au monde. Bien qu’il soit maintenant produit dans de nombreux pays, les références restent encore l’Écosse, sa terre d’adoption, ainsi que l’Irlande, son pays d’origine. Le whisky est l’eau-de-vie la plus consommée dans le monde, car sa consommation annuelle avoisine les 2,7 milliards de litres. Les producteurs de cette boisson se trouvent dans plusieurs régions du monde comme en Ecosse, en Irlande, aux États-Unis, au Japon, en Inde, ou encore en  Suisse, on en trouve aux quatre coins du monde. Oil & Whisky vous invite à découvrir ces contrées où le whisky se trouve étroitement lié aux hommes, la terre et l’histoire. Nous vous proposons un tour du monde qui va commencer par l’Irlande

L’Irlande, un pays riche en histoire

Quand il s’agit d’évoquer l’Irlande, il vient tout de suite à l’esprit les vertes prairies, les pubs, U2, le rugby, la bière et le whisky. En dehors de ces clichés, le trèfle à trois feuilles est le symbole de ce pays dont les Celtes, ses premiers habitants, ont commencé le peuplement vers 700 av. J.-C. Qu’ils soient du Nord ou du Sud, les Irlandais sont très attachés à la religion et sont de très grands patriotes. La bière et le whiskey irlandais sont toujours présents dans les pubs et dans les différentes manifestations et fêtes.

Un whisky au goût du terroir

Si l’histoire raconte que le whisky fut introduit en Irlande puis en Écosse par Saint-Patrick au 5e siècle, ces deux pays restent les traditionnels producteurs de cette eau-de -vie encore aujourd’hui. La réputation de la saveur des whiskies produits dans ces contrées n’est plus à faire. L’appellation du whisky en gaélique est « Uisce Beatha », ce qui signifie eau-de-vie. Les soldats anglais qui envahissent l’Irlande au 12e siècle déforment la prononciation du mot qui devient whiskey ou whisky. Cette boisson est très appréciée des Anglais, plus encore que le whisky d’Écosse. L’instauration par ceux-ci de la taxe sur les whiskeys développe la production clandestine. La loi qui oblige les producteurs à vieillir leur malt durant 3 ans afin d’obtenir la dénomination de whiskey irlandais dévalorise cette eau-de-vie. Asphyxiés, les distilleurs irlandais s’unissent en 1966 pour former l’Irish Distillers. Le succès est au rendez-vous et le whiskey irlandais part de nouveau à la conquête de nouveaux marchés. Si avant l’occupation anglaise, chaque ferme produisait son propre whiskey,  le regroupement des distilleries ne freine pas la passion des Irlandais pour leur boisson nationale. Et ce, d’autant plus qu’ils y gagnent en qualité et que le monde entier leur envie ce whiskey.

Le whiskey irlandais, qu’a-t-il de particulier ?

Pour fabriquer le whiskey irlandais, comme tout whisky, il faut de l’orge, de l’eau pure, matières premières que le pays possède en quantité et en qualité ainsi que de la levure. Sans entrer dans les détails, sa fabrication nécessite un savoir-faire spécifique, issu d’une longue tradition. Il est en général distillé puis mis en fût de chêne pendant au moins trois ans pour assurer son vieillissement. La triple distillation constitue une de ses particularités alors que le whisky écossais subit une double distillation. À l’occasion d’une visite en Irlande, vous pouvez passer dans les distilleries qui font la réputation de l’île. Ainsi, celle de Cooley peut-être visitée toute l’année et vous permet de découvrir la production de ses whiskeys particuliers. La distillerie de Midleton, la John Power & Son Distillery, l’Old Jameson Distillery ou encore l’Old Bushmills Distillery sont toujours en activité et produisent un whiskey de grande qualité. Comparé au Scotch écossais, l’irish est différent du point de vue de la fragrance et du goût. Il est plus élégant, plus fin, mais moins aromatisé. Cela vient de son séchage au charbon et la non-utilisation de la tourbe alors que le premier peut être séché à la fumée de tourbe.

Vous l’aurez compris, chaque région a ses particularités, pour l’Irlande, nous avons sélectionné un whisky provenant de la distillerie Cooley

Greenore 18ans Single Grain 46%

Whiskey Irland Irlande

Un single grain, à base de maîs de surcroît et de 18 ans d’âge est un véritable Ovni dans le monde du whisky. Et pourtant, nous avons là un whiskey exceptionnel.

Nez: sur la suavité, doucement végétal et herbacé, avec quelques notes discrètes de fruits à chair jaune (prune, poire Williams).

Bouche: attaque franche, avec beaucoup de vivacité. Le corps est moelleux, mais également bien épicé : poivre noir, gingembre, clous de girofle. On retrouve les fruits jaunes du nez, avec aussi quelques notes plus exotiques, ainsi que de la cire d’abeille.

Nez: boisée tout en conservant un caractère moelleux propre au maïs et se montre d’une très belle longueur.

Slaint !