Articles marqués avec ‘Speyside’

Troisième étape : Speyside, le « Triangle d’or » du whisky écossais

L’Écosse est le pays traditionnel du whisky, avec l’Irlande. Pour asseoir davantage leur leadership sur ce patrimoine national, les Écossais ont créé le label « Scotch Whisky ». Pour en bénéficier, le whisky doit obligatoirement vieillir dans un fût de chêne pendant une durée minimale de trois ans sur le sol écossais. En outre, le degré de son alcool doit être au minimum à 40°. Oil & Whisky vous convie à partir à la découverte d’une des plus importantes régions productrices de whisky d’Écosse, le Speyside.

Glenfarclas 21 years

Le whisky, une spécialité écossaise

S’il semble que la paternité du whisky revienne à l’Irlande, il doit son succès planétaire à l’Écosse. D’ailleurs, le mot whisky vient en réalité de l’expression gaélique « usgebaugh » qui devient « uisge » et qui signifie « eau-de-feu » ou « eau-de-vie ».  L’eau mélangée à de l’orge et une bonne dose de savoir-faire donnent à cet alcool un goût particulier et un parfum spécifique. Les paysans écossais possèdent l’expérience nécessaire pour cultiver l’orge et chercher à en tirer la meilleure qualité possible. L’eau est présente un peu partout en Écosse, d’où l’existence de plus d’une centaine de distilleries éparpillées sur tout le territoire. Le whisky écossais se distingue par sa double distillation, contre trois pour le whiskey irlandais. Ce qui fait également qu’il est largement apprécié dans le monde par rapport à son cousin irlandais. C’est pourquoi le célèbre écrivain Mark Twain a dit un jour : « pour un Écossais, le whisky est aussi inoffensif que le lait pour le reste de l’humanité », cela vous donne une idée !!

Le Speyside, une terre de whisky

Le Speyside est une petite région située au nord-est de l’Écosse. Elle est lovée au cœur des Highlands, précisément entre les Northern Highlands et les Eastern Highlands. Cette étroite bande de terres ne dépasse pas les 120 km entre Inverness et Aberdeen. Cernée par les monts Grampian au sud et la Mer du Nord, elle est sillonnée par la rivière Spey, d’où elle tire son nom. Celle-ci, célèbre pour la pêche au saumon est également considérée comme la plus rapide des rivières britanniques. Mais d’autres rivières traversent également le Speyside comme la Deveron, la Lossie, la Findhorn, la Fiddich, la Livet et l’Avon. Celles-ci constituent des sous-régions pour le whisky du Speyside. La moitié des distilleries d’Écosse se situent dans cette région. Elles sont la plupart du temps installées à proximité d’un cours d’eau ou disposent de leurs propres sources. Après la légalisation de la distillation en 1823 et le début du succès du whisky écossais hors de ses frontières, la production d’eau-de-vie du Speyside augmente considérablement. De nouvelles distilleries ouvrent leurs portes, parfois non loin d’une autre déjà en activité. C’est ainsi que de petits hameaux comme Dufftown en compte sept dans son environnement immédiat ou Rothes qui en recense cinq.

Un whisky au caractère bien affirmé

Cette région bénéficie d’un climat typiquement tempéré, autrement dit, il n’y fait jamais trop chaud ni trop froid, et offre une bonne dose d’humidité sans arriver toutefois à l’excès. Le whisky du Speyside est généralement peu tourbeux, même si quelques spécimens présentent un goût fumé. D’un final doux, il est très apprécié des connaisseurs pour sa complexité et son élégance. Quelquefois, ils dégagent un fort arôme fruité comme la banane, la pomme, ou fleuri comme la rose, l’œillet, la violette. La pureté de l’eau utilisée dans sa distillation en fait également un produit à part que les consommateurs apprécient à sa juste valeur. De même, le whisky possède une puissance recherchée, parfaitement équilibrée. Les spécialistes lui reconnaissent une autre qualité, celle d’avoir une constitution solide et une belle structure. En effet, les années qui passent offrent aux distilleurs de la région un savoir-faire qu’ils exploitent très bien et qu’ils peaufinent même pour se démarquer davantage. C’est ainsi que le vieillissement en fûts de sherry devient la marque de fabrique de certaines distilleries. C’est le cas de Macallan qui murit toute sa production dans ce genre de tonneau. Il convient de noter que certaines marques présentent des caractères différents même si elles figurent parmi les malts du Speyside. Il faut citer, entre autres, Linkwood avec un ton délicat et léger ainsi que Glenfarclas, puissant et offrant des arômes complexes.

Pour la région de Speyside, nous avons selectionné un fantastique whisky, il s’agit du Glenfarclas, 21 ans d’âge dont voici le descriptif, une réussite!!

SpeysideCe single malt du Speyside onctueux, riche et équilibré est nettement marqué par le sherry. De couleur ambrée, le nez fumé et boisé est marqué par le sherry. La bouche puissante confirme le nez. La finale douce et longue revient sur le sherry.

Nez : arômes riches et complexes avec du fruit et des notes maltées ainsi que du Sherry

bouche : du Sherry, du cognac, eau-de-vie, des fruits, des noix et de la pâte d’amande

Finale : un whisky très long en bouche, avec des notes de fumé et une sensation chocolatée.

Vous pouvez le commander sur notre site internet en cliquant ici